9.9/10
325 avis
Chargement...

Permis probatoire

Fini le document rose à trois volets attestant de votre réussite à l’examen du permis de conduire ! De nos jours, ce document a le format d’une carte d’identité et il est remis avec des points.

Les conducteurs qui viennent de réussir pour la première fois l’examen ou les conducteurs qui repassent le permis suite à une annulation ou une invalidation sont dotés de 6 points uniquement.

Le conducteur titulaire d’un permis probatoire se voit restituer les 6 points manquants pour obtenir les 12 points en 3 ans ou en 2 ans s’il a effectué la conduite accompagnée et si durant la période, le conducteur titulaire d’un permis probatoire ne commet aucune infraction.

La période probatoire du permis de conduire est marquée au verso du permis de conduire.

Réduire la période probatoire

Les titulaires d’un premier permis de conduire qui choisissent de suivre une formation complémentaire « postpermis », entre 6 et 12 mois après l’obtention du permis, bénéficient d’une réduction de la période probatoire.

Cette formation se déroule sur 7 heures et en une seule journée. Elle est mise en place de façon collective dans une auto-école détentrice du label « qualité », « afin de permettre un maximum d’échanges sur les expériences de conduite entre les conducteurs d’une même génération » précise la Sécurité routière.

Récupérer des points perdus en période probatoire

Si le conducteur suite à une infraction perd moins de 3 points, il peut suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour récupérer les points perdus.

Si le conducteur perd 3 points ou plus, il recevra l’imprimé référencé sous le numéro 48N du ministère de l’Intérieur lui imposant de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans un délai de 4 mois. L’amende initiale sera remboursée sur présentation de l’attestation délivrée lors de la fin du stage de sensibilisation.

Attention, le conducteur qui ne valide pas le stage de sensibilisation à la sécurité routière comme demandé par le ministère de l’Intérieur peut voir son permis suspendu !

Si le conducteur perd 6 points la première année, il ne pourra pas suivre de stage de sensibilisation à la sécurité routière. Il devra repasser son permis.

Règles à retenir durant la période probatoire

Il est imposé au nouveau conducteur de placer la lettre A (apprenti) à l’arrière du véhicule.

Il doit respecter les vitesses maximales sur les différents axes routiers :

Pour les excès de vitesse, le titulaire du permis probatoire est soumis aux mêmes condamnations qu’un conducteur chevronné.

Il ne doit pas boire un verre d’alcool avant de prendre le volant. Le taux toléré maximum est de 0.2 g par litre de sang.